Caroline Billa et Sophia Laroche ont ouvert en 2015, le restaurant bistronomique Le Cottage du Lac à Bruges, près de Bordeaux, en lieu et place de ce qui s’appelait alors Les Rives de Fieusal, prenant ainsi la suite de Véronique Capdevielle. Leur parti pris dès que le projet d’ouvrir un restaurant ensemble s’est formalisé : proposer une cuisine créative et de qualité, faite maison, à partir de produits régionaux et de saison.
Le menu du jour change ainsi quotidiennement et la carte est modifiée tous les deux ou trois mois au fil des saisons. Les fournisseurs viennent pour la plupart du marché des Capucins, à Bordeaux, comme “La cabane aux aromates” pour les herbes fraîches, fleurs, et épices, ou sont des maraîchers et artisans locaux pour la viande, les fromages, les fruits et légumes, le poisson.

Maître-restaurateur à Bordeaux

Pour valider cette démarche, elles choisissent de s’engager dans les pas des maîtres-restaurateurs, seul titre délivré par l’Etat aux restaurateurs, validant une cuisine de qualité, faite maison, entre autres exigences vis-à-vis du consommateur.

Des exigences qui portent également sur la qualité du service et du cadre. Caroline Billa et Sophia Laroche avaient souhaité dès le départ proposer un service attentif, bienveillant, en phase également avec les exigences de ce titre, et porté par le cadre chaleureux, accueillant de ce restaurant avec terrasse situé en bord de lac.

La bistronomie au menu

De formation exclusivement gastronomique, le chef Loïc Lepoittevin a entamé sa formation au restaurant Le Pistou à Martillac, avant de poursuivre une carrière exigeante aux Sources de Caudalie, à Martillac, puis à L’Hostellerie de Plaisance, à Saint-Emilion, aux côtés de Philippe Etchebest.

 

Son parcours le mène ensuite en Vendée, où il poursuit l’aventure avec le second de cuisine de Philippe Etchebest, qui prenait alors une place de chef.

 

C’est en 2018 qu’il choisit de revenir à Bordeaux, pour partager l’aventure du Cottage du Lac, qui œuvre avec la même philosophie d’exigence et de qualité.

« Nous proposons une cuisine simple mais goûteuse, raffinée et jolie à voir. C’est la qualité des produits qui est mise en avant. Je suis également attentif à l’aspect visuel de l’assiette, en lien avec le parcours que j’ai eu. Les plats que je propose sont très centrés sur le poisson que j’ai beaucoup travaillé dans les restaurants étoilés. Je cuisine tout maison, rien de ce qui est proposé n’est déjà fait, même les glaces sont créées sur place. »

Sa seconde de cuisine, Arline Lhoste, formée au lycée hôtelier de Blanquefort, a entamé sa carrière dans une chaîne intégrée, avant d’enrichir son parcours en voyageant, ramenant dans ses bagages le goût pour une cuisine originale et épicée.

 

À Paris, à La Défense puis dans un restaurant bistronomique, elle apprend à maîtriser les techniques et à connaître les produits, avant de rejoindre un bistrot gastronomique centré sur la cuisine auvergnate, toujours dans la capitale.

 

Deux saisons en Corse, à Bastia et Ajaccio, lui permettent d’apprendre la charcuterie, les fromages, les produits italiens. Elle part ensuite sous-chef junior à Bora-Bora en Polynésie, avant de rejoindre le Cottage du Lac. 

« J’ai rajouté ma petite touche exotique car en plus je suis originaire de l’Île Maurice.

 

Notre cuisine est un apprentissage l’un de l’autre, invitant les clients à voyager en dégustant.

 

J’adore travailler la viande, je suis donc complémentaire de Loïc et de son appétence pour le poisson. »

 

Leurs plats signature, très prisés des habitués du restaurant : la côte de bœuf et le carré de cochon fermier cuit à basse température, à déguster à deux.

Restaurant ouvert du lundi au vendredi, le week-end sur privatisation

Le restaurant est ouvert du lundi au vendredi, midi et soir, ainsi que les samedis et dimanches sur privatisation uniquement. Le restaurant peut également être privatisé en semaine pour des repas d’affaires, des séminaires, mais également des événements privés.